Faut-il acheter de l'or ou du bitcoin?

Études & recherches
15 minutes de lecture
21 juin 2021

Les deux actifs ont fait la une de la presse en 2020 et 2021, attirant de nombreux nouveaux investisseurs. Mais avant d'acheter de l'or ou du bitcoin, il est important de bien comprendre ce qui les différencie.

SOMMAIRE

  1. Débat: or contre bitcoin
  2. Un bref historique de l'or et du bitcoin
  3. Qu’est-ce que l'or et le bitcoin ont en commun?
  4. Quelles sont les différences fondamentales entre l'or et le bitcoin?
  5. Comment l'or et le bitcoin peuvent renforcer un portefeuille d'investissement?

DÉBAT: OR CONTRE BITCOIN

Ces dernières années, l'essor du bitcoin a attiré l'attention de la presse et de nombreux investisseurs, suscitant un débat animé sur la question: le bitcoin peut-il être, comme l'or, une valeur refuge*?

*Une valeur refuge est un actif qui préserve sa valeur en période de troubles économiques.

Ce débat a attisé les comparaisons entre les deux actifs, un des arguments étant que le bitcoin pourrait même remplacer l'or comme réserve de valeur.

Il est ainsi courant d’entendre que le bitcoin vole la vedette à l'or, ou que les gains des cryptomonnaies sont des pertes pour l'or.

Mais est-ce vraiment le cas?

Avant de répondre à cette question, voyons ce que les fans de bitcoin et les défenseurs de l'or ont à dire lorsqu'on leur demande quels actifs ils comptent détenir pour les dix prochaines années et pourquoi.

Pourquoi faut-il détenir de l'or?

"Je voterais pour l'or parce qu'il a des milliers d'années d'histoire en tant que réserve de valeur, qu’il est 5 fois moins volatil que le bitcoin, et n'est pas confronté au même risque concurrentiel. Le jour où la reine Elizabeth échangera les cinq livres d'or de sa couronne contre des cryptomonnaies, je changerai d’avis." David Rosenberg de Rosenberg Research, ancien économiste en chef et stratège chez Merrill Lynch Canada et Merrill Lynch New York.

"Il est possible que le bitcoin cesse un jour d'exister suite à une législation hostile.... Alors que le bitcoin est une forme d'investissement très récente qui fait certes l'objet d'un grand battage médiatique, l'or a su conserver sa valeur au fil des siècles. Il est très incertain que le bitcoin offre le même niveau de longévité." - Sylvia Carrasco, PDG et fondatrice de la plateforme d'échange d'or Goldex.

Pourquoi faut-il détenir des bitcoins ?

"En nous basant sur la trajectoire de cet or numérique et de son utilisation à l'échelle mondiale, nous pensons que le bitcoin va devenir une classe d'actifs majeure. Si l'or présente une valeur et une stabilité évidente, la montée du bitcoin est époustouflante si elle maintient sa trajectoire actuelle au cours de la prochaine décennie." - Daniel Ives, Directeur général et Senior Equity Research Analyst chez Wedbush Securities.

“Le bitcoin et les autres monnaies numériques peuvent être facilement échangés sur des plateformes. Nous avons vu des entreprises mondiales très progressistes proposer de recevoir des paiements en bitcoins et d’autres telles que Tesla jouer un rôle actif dans sa promotion. Ce qui les différencie vraiment c’est cette liquidité, cette facilité d'échange et cette large utilisation dans nos économies modernes." - Pavel Matveev, PDG, Wirex.

On voit bien que dès qu’il est question d'or et de bitcoin, beaucoup considèrent que tout est noir ou blanc, mais c’est en fait loin d'être vrai.

En réalité, l'or et le bitcoin présentent des points communs majeurs, tout en étant fondamentalement différents dans leur fonction. Et c'est ce qui en fait des actifs complémentaires dans un portefeuille d'investissement. Et d’autant plus dans un contexte d'incertitude économique et de risque d'inflation.

Vous allez maintenant comprendre pourquoi.

POINTS ESSENTIELS:

  • Le bitcoin a été trois fois plus volatil que le NASDAQ Composite ou le S&P 500, et plus de quatre fois et demie plus volatil que l'or.
  • Le bitcoin fonctionne bien dans un environnement "risk on” (aka d’appétit pour le risque), tandis que l'or a tendance à préférer les situations "risk off" (aka de crainte du risque).
  • La valeur en jeu (ou Value at Risk (VaR) en anglais)* du bitcoin est cinq fois plus élevée que celle de l'or.

*Valeur en jeu - mesure qui montre la perte maximale attendue (ou le pire scénario) pour un investissement.

UN BREF HISTORIQUE DE L'OR ET DU BITCOIN

Résumons d'abord brièvement les origines et les utilisations de l'or et du bitcoin.

À quoi sert l'or?

L'or a connu une grande variété d’utilisations au cours des millénaires. En 4000 avant J.-C., le métal jaune était déjà utilisé pour la fabrication d'objets décoratifs. Il a ensuite parcouru un long chemin et a pu démontrer son utilité dans la technologie moderne, la médecine, l'ingénierie et l’idustrie spatiale.

Jusqu'en 1971, la plupart des monnaies papier étaient appuyées sur l'or. Considéré en tout temps comme une valeur refuge, il n’a jamais atteint zéro de toute son histoire. L’or est ainsi resté une composante essentielle des fonds de réserves mondiaux, même après la fin du système de Bretton Woods.

À quoi sert le bitcoin?

Le bitcoin est une cryptomonnaie anonyme, traçable, sécurisée et numérique qui peut être utilisée pour acheter des produits et des services. Mais il reste un moyen de paiement encore peu accepté par la plupart des commerces et certains pays sont même allés jusqu'à interdire les paiements en cryptomonnaies.

Cependant, d’autres états comme le Salvador reconnaissent aujourd’hui désormais le bitcoin comme une devise réelle et certaines entreprises, dont PayPal et Xbox par exemple, commencent à croire en l'influence croissante de la cryptomonnaie et autorisent déjà les paiements et les transferts en bitcoin.

Le réseau Bitcoin est né en 2009, développé par un individu, ou un groupe de personnes, connu sous le nom de Satoshi Nakamoto pour faciliter les échanges en ligne et offrir un moyen de contourner le système bancaire traditionnel.

Parmi les différentes classes d'actifs, le bitcoin est l'un des plus volatiles, avec des variations journalières à deux chiffres aujourd’hui fréquentes.

Malgré cela, la rentabilité du bitcoin est indéniable. Après plus de 10 ans d'existence, les experts estiment dans leur ensemble que la cryptomonnaie est là pour durer.

Et comme nous l'avons déjà évoqué, certains analystes et hommes d’affaires reconnus pensent même que le bitcoin pourrait remplacer l'or.

Mais le bitcoin présente-t-il les mêmes caractéristiques que l'or?

Et la cryptomonnaie a-t-elle ce qu'il faut pour se proclamer "Or 2.0"?

QU'EST-CE QUE L'OR ET LE BITCOIN ONT EN COMMUN?

Derrière l'argument de la cryptomonnaie comme "or 2.0" se cache le constat que l'or et le bitcoin partagent certains attributs clés qui en font des actifs parfois similaires. Au moins en surface.

L'or et le bitcoin existent en quantité limitée

En effet, ils sont tous les deux disponibles en quantités limitées, et la croissance de leur offre devrait finir par ralentir jusqu'à arriver à un montant fixe.

Selon le World Gold Council, chaque année, l'extraction d'or dans le monde ajoute environ 2 500 à 3 000 tonnes au stock global d'or déjà extrait, qui est lui estimé à 201 296 tonnes (fin 2020). Et bien que la production d'or ait récemment affiché une tendance à la hausse, elle devrait ensuite se stabiliser.

Le graphique ci-dessous montre le taux de croissance annuel de l'or et du bitcoin :

Graphique de la croissance annuelle de l'or extrait et du bitcoin déjà miné, montrant que les deux actifs ont une faible croissance avec une offre limitée, ce qui a un impact positif sur leur prix.


En 2020, les quantités d'or déjà extraites ont augmenté de 1,7 %, et ce taux n'a pas beaucoup changé au cours des 20 dernières années.

Quant au bitcoin, sa quantité augmente d'environ 3 % par an et il est prévu que celle-ci atteigne lentement une croissance nulle autour de l'année 2140.

L'or et le bitcoin sont des alternatives aux monnaies fiduciaires

Expliquons d'abord ce que sont exactement les monnaies fiduciaires.

Une monnaie fiduciaire est une monnaie émise par un gouvernement qui n'est pas appuyée sur un bien physique, comme l'or ou l'argent, mais seulement par le gouvernement qui l'a émise.

Et il est important de noter que si les monnaies dites fiduciaires peuvent être émises uniquement par un gouvernement, n'importe quel produit peut être considéré comme une simple monnaie tant qu'il peut servir de moyen d'échange, d'unité de compte et de réserve de valeur.

Ce sont donc les 3 critères dont ont besoin l'or et le bitcoin pour être considérés comme des formes de monnaies:

Moyen d'échange: un produit qui est communément accepté en échange de biens et de services.

  • L'or a toujours été utilisé comme monnaie et peut être échangé contre des espèces dans presque toutes les devises.
  • Le bitcoin est de plus en plus intégré dans divers systèmes de paiement mondiaux.

Unité de compte: un produit qui peut être utilisé comme unité de mesure standard de la valeur marchande de biens et de services.

  • L'or peut être divisé en unités de petites valeurs et se présente souvent sous forme de barres de 1 g à 10 kg et plus.
  • Le bitcoin, quant à lui, peut être décomposé en une unité de crypto-monnaie connue sous le nom de satoshis où 100 millions de satoshis forment un bitcoin.

Réserve de valeur: un produit qui peut conserver sa valeur au fil du temps et vers lequel les investisseurs se tournent généralement en période de crise économique pour s'en servir de valeur refuge.

  • L'or a toujours joué ce rôle. Par exemple, au cours des 20 dernières années, la plupart des principales devises ont perdu environ 80 % de leur valeur par rapport à l'or.
  • Quant au bitcoin, si certains pensent que nous sommes sur le point de voir sa puissance en tant que réserve de valeur se révéler dans les années à venir, les “crypto-sceptiques” affirment que cela ne se produira pas, du moins pour le moment, car le bitcoin est trop volatil.

Ainsi, bien que pour l'instant, le rôle du bitcoin en tant que réserve de valeur soit encore débattu, les deux actifs partagent certaines similitudes dans leur disponibilité limitée et dans la façon dont ils peuvent être considérés comme une alternative aux monnaies fiduciaires.

Mais en y regardant de plus près, et malgré ces points communs, la raison derrière l'opposition souvent amusée entre fous de l’or et mordus du bitcoin est simplement que le métal jaune et la cryptomonnaie réagissent aussi différemment à certaines situations.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES FONDAMENTALES ENTRE L'OR ET LE BITCOIN?

La différence la plus évidente entre ces deux actifs est que l'or est un produit physique, tandis que le bitcoin (bien qu'il soit souvent représenté de manière trompeuse comme une pièce brillante et dorée) est un actif purement digital. Mais ils possèdent également des différences fondamentales dans la façon dont ils réagissent à certaines situations et certains environnements.

En voici les principales:

Différence dans leur appétence au risque:

Le bitcoin fonctionne bien dans un environnement "pro-risque" (risk on), alors que l'or préfère les environnements "anti-risques" (risk off). Dans les environnements "pro-risques", les investisseurs ont un appétit plus élevé pour les investissements à risque, ce qui fait grimper le prix de ces actifs sur le marché. En revanche, dans les environnements "pro-risques", les investisseurs sont plus réticents à prendre des risques et ont tendance à vendre leurs actifs risqués comme le bitcoin, faisant ainsi baisser leur prix, tout en plaçant leurs fonds dans des actifs plus sûrs tels que l’or.


Différence dans la volatilité des prix:

Au cours des deux dernières années, le bitcoin a été trois fois plus volatil que le NASDAQ Composite ou le S&P 500, et presque cinq fois plus volatil que l'or. Et c’est sans même tenir compte des plus récentes phases de volatilité du bitcoin. En outre, le marché des cryptomonnaies peut parfois être régi par des tweets : plusieurs fois cette année, des tweets postés par Elon Musk ont contribué à faire fluctuer le cours du bitcoin. Fin mai, le cours du bitcoin a même plongé de près de 30% en une journée, notamment suite à une information relayée sur la sévérité de la Chine à l'égard de l'utilisation des cryptomonnaies par les banques.

En outre, si l'on se réfère à la mesure de la valeur en jeu (ou Value at Risk (VaR) en anglais)*, sur une semaine donnée au cours des deux dernières années, les investisseurs avaient 5% de chances de perdre au moins 1 382 dollars pour chaque tranche de 10 000 dollars investie dans le bitcoin, soit près de cinq fois plus de risque que pour la valeur en jeu d'un investissement équivalent dans l'or.

L'or, en revanche, a été l'un des actifs les plus stables, y compris pendant la pandémie de Covid-19.

Jetez un œil au graphique ci-dessous présentant la volatilité hebdomadaire annualisée de différents actifs en 2021. Il est assez parlant:

graphique de la volatilité des actions américaines, y compris le Nasdaq et l'indice S&P500, par rapport à l'or et au bitcoin pour les années 2011 à 2021, selon des données de Bloomberg et du World Gold Council.


*VaR - mesure qui montre la perte maximale attendue (ou le pire scénario) pour un investissement.


Différence dans le risque de concurrence:

L'or est quasiment une classe d'actifs à lui seul. Les autres métaux précieux sont souvent considérés comme des compléments à l'or plutôt que des concurrents: Il est largement admis que l'or fait partie intégrante d'un portefeuille bien diversifié.

Le bitcoin fait partie d’un large ensemble de cryptomonnaies souvent concurrentes. Si elle est généralement considérée comme la cryptomonnaie "originelle", elle est de plus en plus concurrencée par de jeunes crypto émergentes. Comme l'Ethereum, par exemple, qui est déjà la deuxième plus grande cryptomonnaie en termes de valeur. Et si l'Ethereum est encore relativement jeune, il est souvent considéré comme le candidat le plus à même de prendre son trône au Bitcoin.


Différence dans la corrélation au marché*:

*Une corrélation de marché est une mesure statistique qui détermine comment les actifs évoluent les uns par rapport aux autres.

En général, la corrélation entre l'or et les actions est inversement proportionnelle. Cela signifie que lorsque le marché boursier chute, le prix de l'or augmente. Historiquement, il a été observé que l'or se comporte bien lorsque la bourse est au plus mal.

Mais l'or est aussi l'un de ces rares actifs qui se comporte bien en période d'expansion économique. Cela signifie que lorsque l'économie est en pleine croissance et que les petits investisseurs et les entreprises investissent, ils diversifient leurs portefeuilles en hausse pour les protéger avec des valeurs refuges comme l'or.

Le bitcoin en revanche a toujours eu une corrélation faible avec les classes d'actifs traditionnelles, bien que cette corrélation tende à augmenter depuis quelque temps.

En résumé, le bitcoin et l'or présentent des comportements très différents en matière d’appétence au risque, de volatilité des prix, de risque concurrentiel et de corrélation des marchés. Ce sont ces constats qui nous poussent à penser que l'or et le bitcoin sont des actifs très différents.

Mais cette différence est en réalité positive.

Car, ils peuvent ainsi être des actifs complémentaires dans un portefeuille d'investissement.

Pour finir, voyons enfin pourquoi!

COMMENT L'OR ET LE BITCOIN PEUVENT RENFORCER UN PORTEFEUILLE D'INVESTISSEMENT?

Pour tout investisseur, débutant ou expert, il existe un élément clé à toujours garder en tête: la diversification du portefeuille.

Une erreur courante en investissement consiste à trop se concentrer sur un seul actif, comme cela peut être le cas sur les actions, les obligations, l'épargne, les cryptomonnaies, etc. En effet, si le prix de cet actif vient à baisser, il y a un risque que l’ensemble de la valeur du portefeuille baisse avec lui. La diversification est un moyen pour les investisseurs de se protéger contre ce risque.

En investissant dans une variété d'actifs, tels que l'or et le bitcoin, qui, comme nous l'avons vu, répondent différemment aux événements économiques ou de marché, les investisseurs améliorent considérablement leurs chances que la baisse du prix d'un actif soit compensée par une éventuelle hausse du prix de l'autre.

Par exemple, lorsque des signes d'inflation se font sentir, les investisseurs avertis auront tendance à diversifier leurs portefeuilles avec de l'or, qui, comme nous le savons, a fait ses preuves comme protection contre l'inflation.

Et il en va de même pour le bitcoin. En raison de sa volatilité, investir dans le bitcoin peut conduire à des gains importants ou à des pertes parfois violentes. Une façon de se protéger contre ce risque est de contrebalancer cet investissement plus risqué avec un actif plus stable et plus sûr tel que l'or.


Ces articles peuvent également vous intéresser