Tout savoir sur les métaux précieux

15 minutes de lecture
Tout savoir sur les métaux précieux

Faire ses premiers achats d’or, d’argent, de platine ou de palladium peut parfois paraître intimidant. Mais il suffit en réalité de connaître quelques points essentiels pour commencer en toute sérénité à ajouter des métaux précieux physiques à son portefeuille d’investissement ou à sa collection. GOLD AVENUE vous propose de vous aider à mieux comprendre et préparer votre achat de métaux précieux.

Points clés

Leur réputation de "valeur refuge" et de "réserve de valeur" joue un rôle important dans l’intérêt pour la stabilité du prix des métaux précieux.

Les métaux précieux sont des actifs souvent recherchés par les investisseurs pour diversifier leur portefeuille d’investissement.

La demande commerciale et industrielle soutient la demande générale de métaux précieux et contribue ainsi à maintenir la stabilité de leurs prix.

Une introduction aux métaux précieux

Les métaux précieux ont longtemps captivé et fasciné les hommes. Ils sont, depuis leur découverte, synonymes de richesse et de pouvoir et sont aujourd’hui utilisés à des fins très diverses: industries, hautes technologies, médecine, investissement, joaillerie, etc. Leurs caractéristiques et leurs propriétés uniques leur ont fait jouer un rôle important dans notre histoire, des traditions religieuses du passé jusqu’à leurs usages modernes.

Faut-il acheter des métaux précieux?

Les métaux précieux physiques forment une catégorie d’investissement à part. À la fois rares et mondialisés: leurs échanges à travers le monde sont simplifiés par le prix unique de chaque métal et leur rareté en ont fait des produits très convoités. 

Mais les métaux précieux physiques, contrairement à d’autres formes d’investissements, ont également une valeur intrinsèque. Autrement dit, leur statut au fil des siècles, leur utilité sans cesse renouvelée et leur durabilité en ont fait des produits physiques d’une grande valeur. Il n’est donc pas étonnant qu’aujourd’hui encore, ils soient appréciés par la plupart des investisseurs comme une réserve de valeur historique, tant pour la transmission de richesses (héritages familiaux, épargne, etc.) que pour leur préservation. Leurs caractères physiques et tangibles offrent en effet des garanties rassurantes pour les propriétaires de métaux précieux.

Les métaux précieux peuvent ainsi être des actifs convoités pour les investisseurs cherchant à diversifier leur portefeuille d’investissement. Ils sont notamment utilisés pour offrir une forme de protection contre la volatilité que peuvent parfois rencontrer d'autres formes d’actifs. Ils tendent par exemple à avoir une faible corrélation avec les actions et le capital: alors que les prix de ces actifs peuvent augmenter et diminuer en fonction des tendances économiques à court terme, les prix des métaux précieux ont, eux, tendance à rester plus stables.

graphique montrant la courbe du prix de l'or ayant une meilleure croissance que celle du prix du dow jones sur les 20 dernières années
Le prix de l'or comparé à celui de la bourse (Dow Jones) sur les 20 dernières années.

De manière plus générale, le prix des métaux précieux tend à évoluer indépendamment des autres catégories d’actifs, qu’il s’agisse d’actions, d’obligations, de certificats de dépôt, d’immobilier, d’options ou de matières premières. Les métaux précieux tels que l’or, l’argent, le platine ou le palladium sont donc souvent vu comme une bonne option pour les investisseurs souhaitant préserver leur patrimoine sur le long terme.

Les métaux précieux sont-ils stables sur le long terme?

Leur réputation de "valeur refuge" et de "réserve de valeur" joue un rôle important dans la stabilité du prix des métaux précieux. Mais l’or, l’argent, le platine et le palladium ne sont pas seulement des produits d’investissement ou des réserves de valeur, ils sont aussi des matières premières et des biens de consommation.

En effet, au-delà de leur utilisation commerciale en joaillerie, de nombreuses industries telles que l’électronique et les hautes technologies, la médecine, l’automobile, et même l’exploration spatiale ont des besoins importants et croissants en métaux précieux. Ces besoins commerciaux et industriels viennent soutenir la demande ainsi que l’offre de métaux précieux et contribuent ainsi à maintenir leur prix.

L’achat de métaux précieux tend ainsi à être un investissement historiquement stable sur le long terme, du fait notamment de leurs nombreuses propriétés qui permettent d'en avoir des usages variés. Si leurs cours évoluent souvent plus lentement que celui d’autres types d’investissements, ils ont cependant tendance à s’apprécier sur le moyen et long terme.

graphique montrant l'évolution du prix de l'or depuis les années 1960.
L'évolution du prix de l'or depuis les années 1960.

Et si, comme tout investissement, ils peuvent perdre de leur valeur à court terme, ils restent souvent protégés des fortes variations de prix que peuvent connaître certaines autres catégories d’actifs. Ils ont ainsi montré une capacité à savoir profiter des périodes de troubles économiques pour accroître leur valeur.

Comment fonctionne le prix des métaux précieux?

Les prix des métaux précieux sont les mêmes partout dans le monde. Ils sont le plus souvent exprimés en dollars américains mais on peut également les voir dans d'autres devises (euro, franc suisse, livre sterling, etc.). Le prix des métaux précieux physiques est appelé prix spot, ou prix au comptant, c'est à dire le prix tel qu'il apparaît sur le marché. Son unité de mesure la plus courante est l'once troy, qui est une unité historique correspondant à 31,1 grammes de métaux précieux.

Si le marché des métaux précieux est mondial il reste pourtant centralisé, leur prix est en effet déterminé par la LBMA (London Bullion Market Association) et le LPPM (London Platinum and Palladium Market) à Londres. 

logo de la LBMA la london bullion market association qui fixe le prix de l'or et des métaux précieux représentant pour moitié un soleil doré et pour moitié une lune argenté avec l'inscription LBMA sur la droite
Le prix des métaux précieux est déterminé par la LBMA (London Bullion Market Association) et le LPPM (London Platinum and Palladium Market).

La fixation des prix des métaux précieux est également connue sous le nom de fixing. Historiquement, la fixation des prix est utilisée comme un moyen pour les acteurs de régler les contrats sur les marchés des métaux précieux.

Aujourd'hui, ces fixing servent de référence mondiale et sont utilisés comme base informelle pour déterminer le prix spot de chaque métal. Ces prix spots seront ensuite utilisés pour acheter et vendre des produits d'investissement en métaux précieux tels que des lingots ou des pièces. Sauf indication contraire, c’est toujours le prix spot qui sera utilisé pour indiquer le prix des métaux précieux.

Quand fixe-t-on le prix des métaux précieux?

  • Le prix de l'or LBMA est déterminé deux fois par jour les jours ouvrables à 10h30 et à 15h00 (heure de Londres) en dollars américains.
  • Le prix de l'argent LBMA est déterminé une fois par jour, les jours ouvrables, à 12h00 (heure de Londres) en dollars américains.
  • Les prix du platine LBMA et du palladium LBMA sont fixés par le LPPM (London Platinum and Palladium Market) et le LME (London Metal Exchange), ils sont déterminés deux fois par jour les jours ouvrables à 9h45 et 14h (heure de Londres) en dollars américains.

Comment se compose le prix d'un lingot ou d'une pièce en métal précieux?

Le prix d'un produit en métal précieux est en fait composé de trois éléments:

Le prix du métal: C'est ce prix qu’on appelle aussi le prix spot, c’est à dire le prix de ce métal sur le marché à cet instant précis.

La prime: Elle comprend les différents coûts associés à la création d’un produit (production, stockage, artisanat, etc.), ainsi que la marge du revendeur.

La TVA: La Suisse ainsi que la plupart des pays européens n'appliquent pas de TVA sur l'or. Les autres métaux précieux, en revanche, ne sont généralement pas exonérés de TVA. Le taux de TVA dépend de chaque pays. L'argent, le platine et le palladium sont par exemple soumis à un taux de TVA de 7,7 % en Suisse (le taux de TVA le plus bas d'Europe).

À SAVOIR!

Pourquoi des produits de même poids ont-ils parfois des prix différents? 

Vous avez peut-être remarqué que le prix par once de deux produits de poids identique peut parfois être différents. Cette différence de prix est en fait due aux coûts de production et de façonnage de chaque produit.

Les lingots frappés (ou minted bars), tels que la gamme des Lady Fortuna, nécessiteront un plus grand savoir faire et un travail de finition précis, ils auront donc des coûts de production plus élevés. 

En revanche, les lingots coulés (aussi parfois appelés lingots moulés, ou cast bars) sont fabriqués à partir de métal brut et simplement marqués d'inscriptions légales (poids, pureté, logo, etc). Elles nécessitent donc des coûts de production moins élevés et tendent ainsi à avoir un prix plus bas.

des barres frappées et des barres coulées en or posées dans un bassin de boulettes d'or

L'or: le premier métal précieux d'investissement?

L’or est de loin le métal précieux le plus célèbre, il est aussi l’un des plus appréciés. Dans l’industrie, l’or est disponible sous autant de formes qu’il existe de besoins industriels. Pour l’investissement, l’or compte en revanche trois grandes catégories de produits: les lingots, les lingotins et les pièces de monnaie. Mais chacune de ces grandes catégories est elle-même composée d’un ensemble de produits de tailles, de formes et de qualité différentes. Chaque investisseur peut ainsi y trouver ce qu’il cherche, selon son budget, à condition de savoir par où commencer.

lingot d'or pamp moulé de 50g posé sur un fond blanc avec une règle à côté pour montrer sa taille
L'or d'investissement existe dans de nombreuses formes et tailles allant des pièces aux lingots moulés (cast bars) et frappés (minted bars).

Faut-il acheter de l'or?

Si un premier achat d’or peut parfois sembler complexe, il semble se baser sur des arguments simples et partagés par de nombreux investisseurs.

Voici les arguments principaux avancés par ceux qui investissent dans l’or:

  • L'or est une valeur refuge en période de troubles économique ou d’inflation.
  • L'or est une source de liquidité sans risque de défauts.
  • L'or est une réserve de valeur avec une tendance à la hausse sur le long terme.
  • L'or est un outil de diversification de plus en plus apprécié par les investisseurs pour contrebalancer les risques de leurs portefeuilles.

L'achat d'or est-il un investissement?

L’achat d’or physique est aujourd’hui souvent considéré comme une forme d’investissement. Mais l’or reste un investissement à part, notamment du fait des avantages qu’il représente. Avant d’investir, il peut être utile de bien comprendre ses particularités par rapport à d’autres types d’investissements comme les actions, les produits d’épargne traditionnelle, ou encore les cryptomonnaies. Car si, contrairement aux actions, l’or ne reverse pas de dividendes, il peut représenter un atout considérable pour un portefeuille bien diversifié.

Taxes sur l'or, stockage, cours de l'or: tout ce qu'il faut savoir

L’achat d’or présente aussi son lot de questions plus techniques : taxes, impôts, stockage, revente, composition du prix, cours de l’or, etc. Des points qui peuvent parfois sembler complexes et qui méritent quelques éclaircissements.

Les taxes et impôts sur l’or peuvent par exemple varier selon les pays. Que vous soyez en Suisse, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie ou dans un autre pays d’Europe ou du monde, et il est important de bien garder cela en tête lors de votre achat ou de la livraison de vos produits en or. Car si l’or physique est exempté de TVA dans la plupart des pays, certaines taxes, parfois complexes à calculer, peuvent venir s’ajouter au coût final de votre achat.

Au moment de votre premier achat d’or viendront également se poser les questions du stockage et de la revente. Deux points importants qu’il ne faut pas négliger tant ils peuvent s’avérer coûteux et risqués par la suite s’ils ne sont pas anticipés correctement.

Quels sont les risques et les coûts réels d’un stockage chez soi ou en banque? Quels sont les meilleures solutions de stockage pour votre or physique? Comment revendre votre or au meilleur prix? Où acheter et revendre son or physique?

L'argent: un métal précieux sous-estimé?

Après l’or, l’argent est probablement le métal précieux le plus connu et le plus utilisé à travers le monde. Avec un marché des matières premières très liquide, l’argent physique est aussi un des métaux précieux les facile à vendre. Ses nombreuses utilisations industrielles, notamment pour la fabrication de miroirs, dans l’électronique, l’ingénierie, l’hygiène, les appareils médicaux ou encore l’énergie, en font une valeur d’avenir et un actif au prix encore trop sous-évalué.

L'argent est-il un bon investissement?

De nombreux investisseurs voient l'argent comme un bon moyen de faire ses premiers pas dans l’achat de métaux précieux. Avec ses prix très abordables, l'argent physique offre une grande flexibilité à l’achat comme à la revente.

Avec un prix bien plus bas que l’or, le platine ou le palladium, l’argent reste encore un métal réellement abordable pour tous les investisseurs. Son prix moins élevé par rapport aux autres métaux permet ainsi d’acheter un plus grand nombre de produits en argent pour un même montant. C’est ce qui donne à l’argent d’investissement sa très grande flexibilité: de la même manière qu’un billet de 10 s’échange bien plus facilement qu’un billet de 100, il sera toujours plus flexible de revendre plusieurs petits lingots d’argent que d’essayer de diviser un seul gros lingot d’or.

Le niveau actuel du prix de l’argent en fait également un métal parfois sous-estimé. Mais un prix moins élevé ne veut pas forcément dire de retours faible, et la forte hausse du cours de l’argent au cours de ces dernières années a bien montré le potentiel que pouvait avoir l’argent d’investissement. Certains analystes pensent d’ailleurs que les niveaux historiques atteints par le prix de l’or en 2020 vont eux-même contribuer à un regain d’intérêt pour des métaux plus abordables comme l’argent. Et l’augmentation actuelle de la demande industrielle d’argent pourrait aussi continuer à faire grimper le cours du métal dans le futur.

Investir dans l’argent physique permet-il donc d’acheter un métal précieux à une fraction du prix de l’or? Offre-t-il cependant les mêmes protections contre l’inflation et les périodes de troubles économiques?

Le platine: un nouveau métal d'investissement très demandé

Le platine est un métal précieux d’investissement bien plus récent que l’or ou l’argent. Largement utilisé dans les industries automobiles, chimiques et textiles, ainsi que dans l’aérospatiale et dans le secteur médical, ses nombreuses applications industrielles en font un métal très demandé sur le marché des matières premières. Il n’est produit que dans une poignée de pays au monde et est donc plus fortement dépendant des lois de l’offre et de la demande que ne le sont l’or ou l’argent par exemple.

des pièces en platine utilisées dans la fabrication d'une voiture dans une usine
Le platine est beaucoup utilisé dans l'industrie automobile.


À cause de son offre peu abondante et de sa forte dépendance à la demande industrielle, le prix du platine peut connaître des variations plus fortes que le prix de l’or ou de l’argent. Mais cette qualité de métal plutôt volatil peut être vu comme un atout par les investisseurs cherchant à ajouter un peu de risque à leur portefeuille de métaux précieux. Notons d’ailleurs qu’avec une demande industrielle forte et en augmentation, le platine semble souvent mieux résister que l'or aux fluctuations du marchés des métaux précieux.

Le palladium: un métal rare et à suivre

Le palladium est l’un des métaux les plus rares au monde. Il fait partie des MGP, les métaux du groupe du platine (PGM en anglais, pour Platinum Group Metals), qui est composé de métaux rares dotés de propriétés communes et inhabituelles. Les MGP sont le platine, le palladium, le rhodium, le ruthénium, l'osmium et l'iridium. 

Utilisé entre autres dans l’industrie automobile, l’électronique et la chimie, sa demande chez les investisseurs et les industriels n’a eu de cesse d’augmenter au cours des deux dernières décennies.

Aussi essentiel que l’argent ou le cuivre pour l’industrie du fait de ses propriétés chimiques rares, le palladium est pourtant souvent éclipsé par ces autres métaux précieux plus connus. Le prix du palladium, comme celui des autres métaux précieux, notamment ceux largement utilisés dans l’industrie, tend à rester relativement stable sur le long terme. Il est donc parfois utilisé comme une réserve de valeur et une protection contre l’inflation. Sur le court terme en revanche, le prix du palladium tend à connaître une certaine volatilité et attire plutôt les investisseurs prêt à ajouter un degré de risque à leur portefeuille de métaux précieux.

Si le prix du palladium connaît une volatilité plus grande que l’or ou l’argent en temps de crise, cela lui a récemment permis de faire des pics à des niveaux jamais atteints. Une particularité attrayante pour les investisseurs qui n’ont pas peur d’un peu de risque.

La volatilité du palladium vient de deux facteurs principaux:

  • La demande dans l’industrie automobile où le palladium est souvent vu comme le successeur du platine.
  • Le niveau des réserves dans les pays producteurs de palladium.

Une hausse de ces facteurs pourrait permettre à faire monter le prix du palladium. Ainsi, certains experts en métaux précieux estiment que la hausse récente de la demande industrielle et l’affaiblissement des réserves mondiales pourraient bien continuer à pousser le métal vers de nouvelles hauteurs.

Les autres métaux précieux

Seuls l’or, l’argent, le platine et le palladium ont un cours propre sur le marché des matières premières. Mais d’autres types de métaux précieux, notamment utilisés dans l’industrie ou la joaillerie, s’échangent cependant aussi sur ces marchés. Ils peuvent être divisés en deux catégories: les autres métaux précieux et les métaux de base.

Quels sont les autres métaux précieux?

Les autres métaux précieux sont le rhodium, le ruthénium, l’osmium, l’iridium, rhénium et l’indium, ainsi que certains alliages d’un ou de plusieurs métaux précieux comme l’électrum qui est un alliage naturel d’or et d’argent.

Le rhodium est peut-être le plus connu d’entre eux. Parfois surnommé "le plus précieux des métaux précieux" après qu’il ait connu de fortes hausses de prix au cours de ces dernières années. Il est lui aussi beaucoup utilisé dans l’industrie automobile ainsi que dans l’électronique. Son marché relativement restreint entraîne cependant des fluctuations de prix de plus grande amplitude que pour les quatre grands métaux précieux.

rhodium sous diverses formes physiques, en poudre, pressé et en boule
Le rhodium est peut-être le plus connu des autres métaux précieux.

Alors que sa demande dans l’automobile pour la confection de pots catalytiques devrait continuer à augmenter, le rhodium reste un métal extrêmement rare avec une production équivalant à 1% de celle de l’or. Deux facteurs qui font de ce petit métal une valeur à suivre de près.

Qu'est-ce qu'un métal de base?

Les métaux de base sont les cousins plus courants et moins coûteux des métaux précieux. Il s’agit souvent de métaux que nous pouvons rencontrer tous les jours : l’aluminium, le cuivre, le fer, le zinc, le plomb, le nickel, l’acier ou encore l’étain.

Mais si ces métaux se trouvent plus facilement et s’échangent à des coûts relativement moins élevés que les métaux précieux, leurs propriétés en font des métaux largement utilisés dans l’industrie moderne. Beaucoup d’entre eux sont donc activement négociés sur les marchés des matières premières et certains investisseurs choisissent même d’ajouter une petite quantité de métaux de base à leur portefeuille de métaux précieux afin d’améliorer leur diversification.  

Guide des métaux précieux

Le guide pratique et détaillé pour les investisseurs souhaitant acheter de l'or physique, de l'argent, du platine et du palladium.