L’actu en bref: La Fed divisée sur l'inflation, le mystère Tether

Newsdesk

10 minutes de lecture

14 oct. 2021

pièces de monnaie Tether en or empilées

14/10/21: Le prix de l'or augmente, des responsables de la Fed se détachent de leur mantra d’une “inflation transitoire”, à la recherche des milliards de Tether. Et plus encore.

L’actu de l’investissement

Les nouveaux chiffres de l'inflation aux États-Unis ont fait grimper le prix de l'or juste en dessous des 1 800 $, avec les derniers mouvements faisant grimper le métal de près de 40 $ sur la journée. L'argent, quant à lui, a franchi la barrière psychologique des 23 $ l'once.

Les chiffres de l'inflation de septembre ont montré que la pression sur les prix s’est intensifiée et atteint désormais 5,4% sur une base annuelle, soit un peu plus que ce qui était initialement attendu.

"L'or entre dans une période où les risques l'emportent désormais sur l’activité de réouverture post-covid, et nous verrons davantage de flux vers l’or en tant que valeur refuge. Il s'agit d'un renversement de tendance majeur et très positif pour l'or", a déclaré Edward Moya, responsable de l’analyse marché chez OANDA, à Kitco News.

La Pologne mise sur l'or: la Banque nationale de Pologne (NBP) a confirmé son intention d'acheter 100 tonnes d'or supplémentaires en 2022, après avoir déjà acheté 100 tonnes de lingots d'or en 2019.

Pourquoi la Pologne achète-t-elle plus d'or? Le président de la banque centrale polonaise, Adam Glapinski, explique: "Parce que l'or conservera sa valeur même si quelqu'un coupe le courant du système financier mondial et détruit par là tous les actifs traditionnels basés sur des enregistrements comptables électroniques [...] L'or n’a pas risque de crédit et ne peut pas être dévalué par la politique économique d'un pays. En outre, il est extrêmement durable, pratiquement indestructible."

"C’est pour ces raisons que l'or est considéré comme une valeur refuge, cela veut simplement dire que son prix tend à augmenter dans des conditions de risque accru, de crises financières et politiques ou de troubles sur les marchés mondiaux", a-t-il ajouté.

La Chambre des représentants des États-Unis a approuvé mardi un projet de loi visant à relever la limite de la dette américaine afin d'éviter le premier défaut de paiement de toute l’histoire du pays. La loi, qui va relever le plafond de la dette de 480 milliards de dollars, permettra au département du Trésor de payer les factures jusqu'à début décembre. (CNBC)

La dette nationale actuelle des États-Unis s'élève à 2 840 milliards de dollars et serait ainsi autorisée à atteindre environ 2 880 milliards de dollars. La principale conseillère économique de Joe Biden a déclaré à CNBC qu'elle "s'attendait sans réserve" à une récession américaine si le gouvernement ne parvenait pas à payer ses factures, déclenchant ainsi un défaut de paiement.

"Transitoire est un gros mot": Le président de la Banque fédérale de réserve d'Atlanta, Raphael Bostic, a déclaré que la poussée d'inflation de cette année dure plus longtemps que prévu, et que qualifier ces hausses de prix de “transitoires” ne lui paraît plus approprié. (Bloomberg)

"Il est de plus en plus évident que le facteur principal derrière cet épisode de pressions sur les prix - c’est à dire les perturbations sérieuses et généralisées dans la chaîne d'approvisionnement - est là pour durer. Aux vues de cela, les forces en présence ne sont donc pas transitoires", a déclaré M. Bostic dans un discours en ligne prononcé devant le Peterson Institute for International Economics.

La secrétaire au Trésor Janet Yellen a, elle, maintenu son évaluation selon laquelle l'inflation américaine sera "transitoire", tout en reconnaissant qu'elle pourrait ne pas disparaître de sitôt.

La société chinoise Evergrande pourrait être officiellement déclarée en défaut de paiement les 18 et 19 octobre après avoir manqué sa troisième série de paiements ces dernières semaines, attisant ainsi les inquiétudes autour d'une crise plus large. (Reuters)

Les actionnaires d'Evergrande n'ont toujours pas reçu les quelque 150 millions de dollars de coupons qui devaient être versés lundi.

"La situation est désormais très grave et il semble que le processus va être long et fastidieux", a déclaré Peter Kisler, gestionnaire du fonds Trium Capital basé à Londres, à propos d'Evergrande et de la possibilité que la situation dégénère en une crise plus large.

La SEC est sur le point de faire un geste pour remonter le moral des crypto-enthousiastes: d'ici la fin du mois, la Securities and Exchange Commission des États-Unis pourrait approuver une série de demandes d’ETFs à terme basés sur le bitcoin. (Bloomberg)

"Nous sommes assez confiants sur leur validation. Nous ne pouvons tout simplement pas imaginer Gensler et la SEC faire des commentaires positifs sur un ETF à terme sur le bitcoin à la fin du mois de septembre, pour ensuite tous les rejeter moins d'un mois plus tard", a déclaré James Seyffart, analyste ETF chez Bloomberg Intelligence.

Le président de la SEC, Gary Gensler, a déclaré récemment qu'un ETF qui se conforme aux règles strictes de la SEC pour les fonds communs de placement pourrait fournir les protections nécessaires aux investisseurs.

Opinion

Les problèmes actuels de la chaîne d'approvisionnement mondiale ne semblent avoir "aucun parallèle dans l'histoire économique récente". Avec ce mélange inédit de Covid et de malchance, les transports, l'énergie et les puces électronique sont aujourd’hui en grande difficulté. Au Royaume-Uni, les prix du gaz naturel ont augmenté de 700% au cours de l'année passée, tandis que l'Europe risque de ne pas avoir un approvisionnement énergétique suffisant pour l'hiver prochain. (Opinion Bloomberg)

"Ces problèmes de chaîne d'approvisionnement finiront par se régler, même si personne ne peut dire exactement quand. En attendant, les fournisseurs et les distributeurs - ainsi que les consommateurs - peuvent peut-être trouver une petite consolation dans le fait qu'ils naviguent à vue dans un désordre complexe qui n'a aucun équivalent dans l'histoire récente."

Le mystère des 69 milliards de dollars de Tether: il y a aujourd’hui 69 milliards de Tether en circulation, ce qui signifie que Tether Holdings est censé détenir 69 milliards de dollars en argent réel pour garantir ses jetons de cryptomonnaie - un montant qui pourrait faire de la société l'une des 50 plus grandes banques des États-Unis. (Bloomberg Opinion)

"Depuis des années, un groupe de détracteurs tenaces affirme que, malgré ce qu’assure la société, Tether Holdings n'a pas suffisamment d'actifs pour maintenir le taux de change de 1 pour 1, ce qui signifie que son jeton est, en substance, une arnaque. Mais dans le monde de la cryptomonnaie, où les jetons dotés, “pour rire”, d’une photos de chiens peuvent valoir des milliards de dollars et où les escrocs font régulièrement fortune grâce à des montages grotesques, Tether ne semble être qu'une curiosité de plus."

Quoi d’autre dans le monde?

Un nombre record de 4,3 millions de travailleurs américains ont quitté leur emploi en août, les plus touchés étant les employés de bars et de restaurants ainsi que les employés de commerce. (CNBC)

"Il y a une énorme pénurie de main-d'œuvre dans le pays en ce moment et ce n'est pas seulement parce que les gens démissionnent ou ont des problèmes de garde d'enfants, ou ne peuvent pas se rendre au travail à cause du variant Delta", a déclaré Chris Rupkey, économiste en chef chez Fwdbonds.

Le Credit Suisse retire les frais de ses clients touchés par l'effondrement du fond Greensil, a déclaré une personne proche de l’affaire, qualifiant cette décision de "geste de bonne volonté." (Reuters)

La deuxième plus grande banque suisse a déjà eu à affronter plusieurs défis majeurs cette année, dont l'effondrement de Greensill Capital - une société de services financiers, avec laquelle la banque a de nombreux liens, dont des fonds d'une valeur de 10 milliards de dollars.

Les conseillers du G7 ont déclaré dans un rapport que la gouvernance de l'économie mondiale devait être revue pour s'assurer qu'elle soit en capacité de résister aux futurs chocs sanitaires et économiques, ainsi qu'aux défis posés par le changement climatique. (Reuters)

Le rapport servira de base aux discussions qui auront lieu lors du sommet des dirigeants du Groupe des 20 qui se tiendra à Rome à la fin du mois et lors de la conférence sur le changement climatique COP26 qui se tiendra à Glasgow en novembre.

Et enfin...

🚕🚀 Des taxis volants? Cela pourrait bien être notre réalité d’ici le milieu des années 2020. C'est en tout cas le projet de Stephen Fitzpatrick, fondateur et PDG du constructeur aéronautique britannique Vertical Aerospace. (Reuters)

L'avion VA-X4 est toujours en construction et est censé commencer les vols d'essai au début de l'année prochaine.

"Le processus de certification de l'avion est connu. Les technologies sont nouvelles, mais les étapes que nous devons franchir sont relativement similaires à celles d'autres avions", a déclaré M. Fitzpatrick.

À la semaine prochaine !

Acheter de l'or - acheter de l'argent

image-letter

The Spotlight

La newsletter gratuite pour mieux comprendre comment construire votre patrimoine.


image-letter

Recevez le Spotlight

La newsletter gratuite pour mieux comprendre comment construire votre patrimoine.