le réchauffement climatique fait fondre la planète Terre représentée comme une boule de glace dans un cône tombé au sol avec un fond rose

L’actu en bref: La Mongolie achète de l’or, code rouge climatique

4 minutes de lecture
11 août 2021

11/08/21: L’incertitude croissante autour du COVID-19 devrait être favorable au prix de l’or, la Mongolie achète 11 tonnes d’or pour relancer son économie, l’ONU publie un rapport alarmant sur le changement climatique, et plus encore.

L’actu de l’investissement

L’or a connu une chute brutale et inattendue ce week-end en voyant son prix tomber à 1686$ l’once. Après être remonté en début de semaine, le prix spot s’était stabilisé mardi à 1729$ l’once.

Cette chute des prix est vue en partie comme une réaction à une baisse plus forte que prévu du chômage américain dont les derniers chiffres ont été publiés vendredi dernier et qui concordaient avec des jours fériés pour les bourses du Japon et de Singapour.

Cependant, les analystes continuent à voir l’or comme un outil efficace de diversification de portefeuille alors que l’incertitude actuelle autour du COVID-19 persiste, mais “les acheteurs potentiels hésitent encore, préoccupés par la possibilité d’un ‘tapering’ qui arriverait plus tôt que prévu”, a déclaré Ole Hanser, analysts chez Saxo Bank.

Les banques centrales continuent leur ruée vers l’or. La Mongolie rejoint un large groupe de nations en ajoutant 11 tonnes d’or à ses réserves, l’objectif déclaré étant de contribuer à assurer la stabilité économique du pays.

Les banques centrales semblent avoir retrouvé leur appétit pour l’or selon les dernières données du World Gold Council. Les banques centrales mondiales sont repassées en acheteurs nets en février, menées par la banque central hongroise qui a triplé ses réserves lors d’un des plus grands achats d’or depuis des dizaines d’années.

Mardi, le Sénat américain a adopté un plan d'infrastructures de 1 000 milliards de dollars incluant 550 milliards de dollars en nouvelles dépenses pour les transports et l’internet haut débit. Celui-ci devrait contribuer à stimuler la reprise économique américaine après la pandémie. Après l'adoption de ce projet de loi, le Dow et le S&P 500 se sont envolés vers de nouveaux records.

Le Dow Jones Industrial Average a gagné 162,82 points et clôturé à un niveau record de 35 264,67 points. Le S&P 500 a augmenté de 0,1 % à 4 436,75, clôturant lui aussi à un nouveau sommet historique.

Pendant ce temps, l'indice européen Stoxx 600 a lui augmenté de 0,3 % mardi, les valeurs du tourisme et des loisirs progressant de 1,7 %, tandis que les banques reculaient de 0,8 %.

Le fournisseur allemand de kits repas HelloFresh, les compagnies d’assurances Munich Re et la britannique ABRDN ainsi que le groupe hôtelier InterContinental Hotels Group, font partie des entreprises européennes ayant publié leurs résultats mardi.

SpaceX, la société d'Elon Musk, est en passe de racheter la start-up Swarm Technologies, spécialisée dans les données satellitaires, dans le cadre d'un accord unique qui élargirait significativement la taille de la société spatiale ainsi que les capacités technologiques de son système de satellites Internet Starlink.

Swarm deviendra "une filiale à part entière" de SpaceX, conformément à un accord de fusion conclu le 16 juillet. Selon Pitchbook, Swarm a réalisé sa dernière levée de fonds en janvier 2019 pour une valorisation à 85 millions de dollars.

Opinion

In gold we trust: Le milliardaire égyptien Naguib Sawiris affirme qu'il est "primordial" de conserver un quart de son portefeuille d'investissement en or.

"Je recommande 20 à 30%. Avant, j'étais à 50%. C'est quelque chose de primordial. Ça l’a toujours été", a déclaré le PDG d'Orascom Investment Holding au micro de l'émission "Capital Connection" sur CNBC.

Naguib Sawiris a même lancé un fond d'exploitation minière aurifère de 1,4 milliard de dollars le mois dernier, soulignant qu’il était "motivé par des raisons personnelles", du fait de la part importante que représente l’or dans sa fortune.

Quoi d’autre dans le monde?

Les États-Unis vont-ils finir par faire défaut? La secrétaire d'État au Trésor américain, Janet Yellen, a une nouvelle fois exhorté le Congrès à relever le plafond de la dette nationale, qui atteint actuellement 28 500 milliards de dollars. L’absence d’un accord pourrait déclencher un défaut de paiement et une nouvelle fermeture du gouvernement fédéral.

"Comme je l'ai dit dans ma lettre au Congrès du 23 juillet, augmenter ou suspendre le plafond de la dette... permet simplement au Trésor de payer les dépenses précédemment validées. Le non-respect de ces obligations causerait un préjudice irréparable à l'économie américaine et à la qualité de vie de tous les Américains", a déclaré Mme Yellen dans un communiqué.

Du Bitcoin au ciné. L'exploitant américain de salles de cinéma, AMC Entertainement, a annoncé lundi qu'il accepterait bientôt les bitcoins comme moyen de paiement pour les billets de cinéma achetés en ligne pour toutes ses salles américaines.

Le PDG de la société, Adam Aron, a déclaré que l'entreprise aura les moyens techniques nécessaires d'ici la fin de l'année.

Le prix du bitcoin a connu d’importantes fluctuations ces dernières semaines et s'échangeait récemment autour de 46 000$ après être passé sous la barre des 30 000$ en juillet.

Un rapport historique des Nations unies lance une alerte retentissante sur le changement climatique, affirmant que c’est désormais "code rouge pour l’humanité".

Les analystes ont déclaré que certains changements ne seraient déjà plus "réversibles" avant des siècles.

"La sonnette d'alarme est assourdissante et les preuves irréfutables: les émissions de gaz à effet de serre provenant de la combustion des énergies fossiles et de la déforestation asphyxient notre planète et mettent des milliards de personnes dans une situation de danger immédiat", a déclaré le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

Et enfin…

Des OVNIs qui nous rendent visitent? Déplacer des objets juste avec l'esprit? Choisir le sexe de votre bébé? Tout cela pourrait bientôt devenir NOTRE RÉALITÉ (🎵musique dramatique🎵).

L'idée fascinante selon laquelle notre avenir pourrait être plus étrange que nous ne l’imaginons a récemment été soulevée par Holden Karnofsky, co-directeur général d'Open Philanthropy.

D’après lui, l'expansion rapide de notre niveau de connaissances couplée à l'intelligence artificielle, la biotechnologie, le génie génétique et un nouveau paradigme informatique "pourraient bien changer ce que cela signifie d'être humain".

À la semaine prochaine!

Achetez de l’or physique - Achetez de l’argent physique